Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 02:57

Maintenant c'est le calme et la tranquillité, entre l'île d'Itaparica et mes vieilles pierres, fini le bruit et la fureur d'un monde trituré, pressé par quelques victimes de leur égocentrisme machiavélique, partout sur notre terre depuis toujours, et cela ne changera pas, donc maintenant je vieillis, paisible comme un grand père, heureux d'avoir vécu en son temps des révolutions culturelles, des guerres sur des fronts sanguinaires, des conflits de clocher et des foules en délire pour l'élection d'un nouveau président ou l'arrivée d'une "star"; j'ai bu du vin jusqu'à la lie, aujourd'hui je suis à l'eau et j'y reste.

Mais le futur immédiat sera encore là: et dans l'eau pas de photos

Mais le futur immédiat sera encore là: et dans l'eau pas de photos

Il fallait être au bon endroit au bon moment: un stress permanent

 

 

 








Elles sont toute l'Amérique: d'origine espagnole, indienne, africaine.

 

2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 13:55
photo Nicky Hebrard.La location d'un lieu de vie sur terre por 2015 est termine, allons voir ailleurs avant qu'il ne soit trop tard.

photo Nicky Hebrard.La location d'un lieu de vie sur terre por 2015 est termine, allons voir ailleurs avant qu'il ne soit trop tard.

Faut partir, la décision est prise, on passe à l'acte, on s'arrache. Question de survie, impossible de continuer à rester là. On ne sait pas trop où l'on va, mais on y va.

Tout quitter, famille, patrie, amis, un toit. En route vers l'inconnu avec un baluchon au bras, tout ce que l'on a et juste un espoir: pouvoir trouver mieux ailleurs.

Certains disent " tu reviendras"; les sédentaires veulent croire au retour mais en fait on ne sera plus jamais comme eux.

Être migrant c'est devenir un migrateur, comme les oiseaux; la terre n'a plus de frontière, on se l'approprie peu à peu au fil des besoins du quotidien, par nécessité.

On devient citoyen du monde, et même si un jour on s'installe quelque part on sera toujours celui "qui n'est pas d'ici", différent des autres, des bons citoyens qui naissent, travaillent et meurent au même endroit. La majorité silencieuse ne nous aiment pas.

Tant pis pour eux , nous sommes de plus en plus nombreux partout sur terre et tous frères, car être migrant c'est gravé dans nos cœurs pour la vie entière.

Guy Capdeville - dans actu
commenter cet article
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 12:15
Produzir tomate sem agrotoxicos em todo lugar o otras hortaliças, ja e posivel com o sistema JARDHIDRO. com

Produzir tomate sem agrotoxicos em todo lugar o otras hortaliças, ja e posivel com o sistema JARDHIDRO. com

Guy Capdeville - dans jardhidro
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 04:44

Quand on fait une photo on antecipe l'instant choisi, d abord le bon endroit en suite dizieme de seconde.

Guy Capdeville - dans MONACTU
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 04:25
On est tous les deux. Je vais au resto, lui se chauffe ses vieux os.

On est tous les deux. Je vais au resto, lui se chauffe ses vieux os.

1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 03:40
capoeira,sans tambour ni trompette.

capoeira,sans tambour ni trompette.

17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 20:24
UNE AVENTURE D'ASTERIX LE GAULOIS - Le Cadeau de César- Il y a bien longtemps....

UNE AVENTURE D'ASTERIX LE GAULOIS - Le Cadeau de César- Il y a bien longtemps....

La petite gazette de St Orens, au village Tout va Bien
La petite gazette de St Orens, au village Tout va Bien
La petite gazette de St Orens, au village Tout va Bien
La petite gazette de St Orens, au village Tout va Bien
La petite gazette de St Orens, au village Tout va Bien
La petite gazette de St Orens, au village Tout va Bien
La petite gazette de St Orens, au village Tout va Bien
Pour connaître toute l'histoire, qui dure, faut lire les textes de GOSCINNY et les dessins de UDERZO chez Dargaud
Pour connaître toute l'histoire, qui dure, faut lire les textes de GOSCINNY et les dessins de UDERZO chez Dargaud

Pour connaître toute l'histoire, qui dure, faut lire les textes de GOSCINNY et les dessins de UDERZO chez Dargaud

Pour la première fois depuis cinquante ans, un panneau Route Barrée est apparu sur la place du château avec un arrêté municipal interdisant l’accès à partir du Jeudi 16 Juillet 12 heures jusqu'au Dimanche 19.

C'est nouveau; autrefois quand le bon voisinage était respecté par chacun il suffisait de se parler pour prendre les dispositions nécessaires au bon déroulement de la fête annuelle du village.

Maintenant, certains ne se disant plus bonjour depuis l'arrivée récente d'"étranger" dans les murs, on se communique par des écrits faits en mairie, comme à Paris. Cela fait du travail pour la secrétaire et c'est tant mieux.

Mais un concourt de circonstance imprévu au dernier moment a pu rétablir un dialogue à l'ancienne.

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 23:39
Soudain, il est apparu a ma fenetre, l'entree de la Baie de Tous les Saints, la porte du Bresil ou les caravelles des conquerants ont jete l'ancre pour la premiere fois.

Soudain, il est apparu a ma fenetre, l'entree de la Baie de Tous les Saints, la porte du Bresil ou les caravelles des conquerants ont jete l'ancre pour la premiere fois.

Il est 15h17 le 31 Octobre 2015 Atlantique Sud

sur l'astrobale du Grand Hotel da Barra, au quatrième étage

majestueux navire

majestueux navire

Il est 15h19, a l'horizon l'ile d'Itaparica, refuge des pirates des mers du Sud. cette baie, la plus grande de toute la cote atlantique sud du continent américain, a toujours abrite toutes sortes de navigateurs, des bons, des mauvais et beaucoup de moyens qui y sont restes

Tous a la maneuvre pour jeter l'ancre au Yacht Club de Salvador de Bahia

Tous a la maneuvre pour jeter l'ancre au Yacht Club de Salvador de Bahia

Il est 15h19

Bientot ils vont toucher terre

Bientot ils vont toucher terre

il est 15h21 faut encore affale la trinquette

Bienvenue au Bresil les marins d'Europa

Bienvenue au Bresil les marins d'Europa

il est 15h22

Comme il y a 500 ans, l'escale dans la baie est une benediction, un havre de paix qui ne s'oublie pas

Comme il y a 500 ans, l'escale dans la baie est une benediction, un havre de paix qui ne s'oublie pas

Il est 15h23 Europa a jeté l'ancre au Yacht Club de Salvador de bahia

22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 21:58

. Je viens de lui donner de nouveau l'assurance de rouler sur les routes de France à ma 2 CV Citoen, avec la garantie réservée aux voitures de collection  Cette fois, il a fallu lui mettre un démarreur neuf , une pompe à essence à 30 euros et boucher quelques fuites des gaz d'échapement

Mais elle est devant la porte , prête pour de nouvelles chevauchées sur les collines du Gers.

Dans les descentes, c'est roue libre.

Née en 1976, elle est classée  "hors d'âge" comme l'Armagnac et nous roulons avec modération.

photo guy capdeville

deucheEt quel plaisir de retrouver le printemps, aprés six mois de chaleur tropicale et de mettre de l'essence dans le moteur, comme tout le monde. Un sentiment de redevenir normal, sur  terre, pas dans l'eau comme quand  je suis sur l'île sans auto

Vive la vie en 2 Cv , ma seule et unique automobile  achetée depuis que j'ai obtenu le permis de  conduire en 1975, gratuitement, en faisant un stage de chauffeur poids lourd dans une entreprise de transport routier.

Avec tout ça, je dois avoir le record de basse consomation automobilistique, ma vie durant.

9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 12:15

Longtemps ignorés, les porches d'entrée aux bâtiments les plus anciens du village fortifié de notre village sortent de l'oubli et nous donnent une voie d’accès au lointain passé de notre Moyen Age pour ceux qui s'y intéresse.

Le porche de l'église, bien visible maintenant depuis la rue principale, nous laisse imaginer les richesses architecturales que le clergé de l'époque pouvait offrir aux croyants même dans les paroisses les plus reculées de l'évêché. On sait aujourd'hui à quel prix.

Le porche de l'église, bien visible maintenant depuis la rue principale, nous laisse imaginer les richesses architecturales que le clergé de l'époque pouvait offrir aux croyants même dans les paroisses les plus reculées de l'évêché. On sait aujourd'hui à quel prix.

Le porche d'entrée du château, longtemps muré et caché par un appentis qui servait d'auge à cochon il n'y a pas si longtemps, est de nouveau mis en évidence; il permet de comprendre qu'au 13° siécle, le seigneur de Saint Orens, entre sa tour à échauguette qui surplombait au Sud un vaste domaine et sa courtine qui courrait sur le mur d'enceinte d'Ouest en Est, au dessus de la basse cour où les manants se rassemblaient, il était bien placé pour tenir en toutes circonstances son rôle de maître des lieux, gardien d'une féodalité régnante reconnue par tous, excepté des étrangers qui voulaient réguliérement l'en déloger.

Le porche d'entrée du château, longtemps muré et caché par un appentis qui servait d'auge à cochon il n'y a pas si longtemps, est de nouveau mis en évidence; il permet de comprendre qu'au 13° siécle, le seigneur de Saint Orens, entre sa tour à échauguette qui surplombait au Sud un vaste domaine et sa courtine qui courrait sur le mur d'enceinte d'Ouest en Est, au dessus de la basse cour où les manants se rassemblaient, il était bien placé pour tenir en toutes circonstances son rôle de maître des lieux, gardien d'une féodalité régnante reconnue par tous, excepté des étrangers qui voulaient réguliérement l'en déloger.

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier et ce sera mon dernier bénévolat
  • Contact

Recherche

Pages