Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 12:39
    Blanche Rouge Noire mais toutes trois américaines. foto G. Capdeville- Lima 1969

Blanche Rouge Noire mais toutes trois américaines. foto G. Capdeville- Lima 1969

16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 09:57

  Le Brésil d'aujourdhui - traduction d'un article de Frei Betto publié sur FB de Bouzid Izerrougene

On viole une gamine de 16 ans, dans un bidonville de Rio, victime de tarés qui, sûrement, n'ont pas eu accés à une scolariasation ni à une formation professionnelle due à la négligence avec laquelle les politiciens s'occupent de l'éducation.

On viole la citoyenneté avec des unités de police pacifistes qui font des incursions dans des communautés défavorisées en tirant des coups de feux qui fauchent des vies et sont comptabilisées comme "perdues".

On viole le futur de milliers d'enfants et de jeunes qui, dans les faubourgs voient arriver la police et le traffic de drogue, mais pas d'école, de théatre, de cinéma, de salles de danse, de terrains de jeux, de cours de musique ou de lecture.

On viole la nation quand on lui impose un objectif fiscal qui ampute le budget de la santé et de l'éducation, de la culture et des programmes sociaux.

On viole la démocratie quand les politiciens se gavent de négociations, se remplissent les poches d'argent sale, conspirent pour saboter  le Lava Jato et en plus promovent un coup d'Etat parlementaire pour essayer de détourner l'aboutissement des enquêtes.

On viole le contribuable honnête quand l'ajustement de la fiscalité ne crée pas d'impôts progressifs et que sont maintenus des exonérations tributaires et des intérêts à taux trés bas pour les entreprises et les grands propriétaires qui se vantent de n'être pas imposable.

On viole la décence publique quand un ministre de l'Education reçoit un acteur de film pornographique qui lui propose, au nom d'"une moralité idéologique", de bannir dans les écoles tout débat à contenu politique.

On viole la possibilité d'éviter de nouveaux viols quand les publicités et les programmes de télé réduisent la femme à un beau morceau de chair destiné à servir d'appat à la consommation.

On viole la vie affective saine quand la sexualité glisse vers un plaisir jettable à chaque nouvelle expérience et que les inacessibles canons de la beauté ne causent que frustration.

On viole le moral des jeunes quand ils sont plus motivés pour la compétitivité que pour la solidarité; l'ascenseur social que pour l' intérêt commun; à valoriser la prépondérance du marché aux droits humains.

On viole la subjectivité d'une génération quand, dans la famille et à l'école, il n'y a pas de formation à une éthique, quand la spiritualité est confondue avec la religion et les utopies libertaires sont stigmatisées comme dépassées et nocives.

On viole les valeurs quand les amitiés virtuelles prévalent sur les réelles, et que les attirails électroniques servent de paravent pour éviter la sociabilité, le partage, l'action communautaire, gardant avec soin l'usager dans le domaine de l'individualisme égocentrique.

On viole un pays quand les dirigeants sont, en majorité, des violeurs des coffres publics, de l'éthique et de la démocratie, dédiés à faire dans la vie publique ce qu'ils sont habitués à faire dans le privé.

1 h ·

Estupro Geral - Frei Betto

Estupra-se uma moça de 16 anos, em uma favela do Rio, vítima de 33 tarados que, com certeza, tiveram castrada sua escolaridade e qualificação profissional devido ao descaso com que os nossos políticos tratam a educação.

Estupra-se a cidadania com unidades de polícia pacificadora que adentram comunidades carentes disparando a esmo balas que ceifam vidas e são computadas como “perdidas”.

Estupra-se o futuro de milhares de crianças e jovens que, na periferia, veem chegar a polícia e o narcotráfico, mas não escolas, teatros, cinemas, salas de dança, praças de esportes, oficinas musicais e literárias.

Estupra-se a nação quando se lhe impõe uma meta fiscal que amputa o orçamento da saúde e da educação, da cultura e dos programas sociais.

Estupra-se a democracia quando políticos se locupletam em negociatas, estufam os bolsos de propinas, conspiram para sabotar a Lava Jato e ainda promovem um golpe parlamentar para tentar desviar o rumo das investigações.

Estupra-se o contribuinte honesto quando o ajuste fiscal não cria o imposto progressivo e são mantidas desonerações tributárias e juros baixos para empresas e latifúndios que se gabam de sonegar.

Estupra-se a decência pública quando o ministro da Educação recebe um ator de filmes pornôs que lhe propõe, em nome da “moralidade ideológica”, vetar nas escolas qualquer tema de conteúdo político.

Estupra-se a possibilidade de se evitar estupros quando peças publicitárias e programas de TV reduzem a mulher a um atraente naco de carne destinado a servir de isca ao consumismo.

Estupra-se a vida afetiva saudável quando a sexualidade resvala para o prazer descartável a cada nova experiência, e os inacessíveis padrões de beleza causam frustração

Estupra-se a moral dos jovens quando são mais estimulados à competitividade que à solidariedade; ao alpinismo social que ao interesse pelo bem comum; a valorizar mais o mercado que os direitos humanos.

Estupra-se a subjetividade de uma geração quando, na família e na escola, não há formação ética, a espiritualidade é confundida com religião e as utopias libertárias estigmatizadas como ultrapassadas e nocivas.

Estupram-se os valores quando as amizades virtuais prevalecem sobre as reais, e os apetrechos eletrônicos servem de biombo para se evitar a sociabilidade, a partilha, a ação comunitária, resguardando o usuário na redoma do individualismo egolátrico.

Estupra-se um país quando seus dirigentes são, em maioria, estupradores de cofres públicos, da ética e da democracia, dedicados a fazer na vida pública o que se habituaram a fazer na privada.

foto guy capdeville

foto guy capdeville

8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 19:44
Le soleil était au rendez-vous ce matin au cimetiére de Boussens quand on t'a mis dans le trou.

Le soleil était au rendez-vous ce matin au cimetiére de Boussens quand on t'a mis dans le trou.

Et comme le disait si bien Francis Blanche " il préférait le vin d'ici que l'eau de là"; alors Jean Michel Lassus, pour une dernière fois, nous a réunis au restaurant de Buzet sur Baïse. A la lumière de souvenirs lointains nous avons tous levé nos verres, et la vie a repris son chemin avec nos éclats de rire, comme tu les aimais bien.

6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 10:09
Un cours de philosophie magistral sur l'anarchie
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 17:43

Déjà les premières vagues annoncent une prochaine montée des eaux: les affiches annonçant l'événement ont été arrachées du panneau d'affichage de la Mairie à l'entrée du village. Surement par quelqu’un qui ne sait pas nager. On pourrait lui fournir une bouée de sauvetage, s'il se manifeste.

27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 15:20

Etre sur la ligne de front, au milieu d'une bande de cons qui se foutent sur la gueule sans pitié

Ici à Belfast mais ce serait  la même chose si j'avais eu un défraiement pour aller à Golfecht hier ou à Alep avant hier.

Ici à Belfast mais ce serait la même chose si j'avais eu un défraiement pour aller à Golfecht hier ou à Alep avant hier.

Plus besoin d'aller aussi loin

Plus besoin d'aller aussi loin

La guerre c'est maintenant ici, en famille et entre voisins

La guerre c'est maintenant ici, en famille et entre voisins

25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 10:31
En cette année de l'an deux mille seize au vingt quatre Avril en fin d'aprés midi un cavalier de la seigneurie  de Saint Orens Pouy Petit est arrivé sur la place du château; il avait une drôle de monture. Une Motobécane sortie de l'écurie aprés quinze ans d'oubli.

En cette année de l'an deux mille seize au vingt quatre Avril en fin d'aprés midi un cavalier de la seigneurie de Saint Orens Pouy Petit est arrivé sur la place du château; il avait une drôle de monture. Une Motobécane sortie de l'écurie aprés quinze ans d'oubli.

Elle, sur son promontoire pinquée, regardait les charpentiers couvrir la toiture au pied des remparts. Elle estimait que c'était un travail facile et qu'elle pourrait l'exécuter sans difficulté. Le maître d'oeuvre lui proposat de l'embaucher; impossible dit-elle, j'ai déjà trois métiers, boulangére, maman et institutrice;

Elle, sur son promontoire pinquée, regardait les charpentiers couvrir la toiture au pied des remparts. Elle estimait que c'était un travail facile et qu'elle pourrait l'exécuter sans difficulté. Le maître d'oeuvre lui proposat de l'embaucher; impossible dit-elle, j'ai déjà trois métiers, boulangére, maman et institutrice;

Mais finalement, avec l'autorisation de son pére légitime, elle réussit à chevaucher la monture du preux chevalier et de partir vers de nouvelles aventures au delà du comté d'Armagnac vers ces terres lointaines couvertes de neige et de glace qu'on appelle Laponie, d'où elle venait. Le domaine du pére Noel qu'elle avait vu une nuit noire pleine d'aurores boréales

Mais finalement, avec l'autorisation de son pére légitime, elle réussit à chevaucher la monture du preux chevalier et de partir vers de nouvelles aventures au delà du comté d'Armagnac vers ces terres lointaines couvertes de neige et de glace qu'on appelle Laponie, d'où elle venait. Le domaine du pére Noel qu'elle avait vu une nuit noire pleine d'aurores boréales

19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 22:25
Mise en ligne le 18 mai à 17:21  guycap Prix 450 € Ville La Romieu 32480  Description :  dalle taillée polie 155x84x5 cm (2) plateau 190x25x5cm(5) baguette 200x15x10 cm (6) stèle avec doucine 90x70x10 cm (5) parpaing 80x25x5cm (4) poteau 80x15x10 cm (4

Mise en ligne le 18 mai à 17:21 guycap Prix 450 € Ville La Romieu 32480 Description : dalle taillée polie 155x84x5 cm (2) plateau 190x25x5cm(5) baguette 200x15x10 cm (6) stèle avec doucine 90x70x10 cm (5) parpaing 80x25x5cm (4) poteau 80x15x10 cm (4

18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 18:09

                                                                                                                               photo guy capdeville-1970

O Cristo com sua cruz e os cacetes da PM para orientar os fies, todos apertados pelo mesmo amor: o Senhor dos Milagres. Aquele, no fundo da foto, unico sobrevivente do tremor que abalo Lima, muitos anos atras. Essa pintura, perdao, essa reliquia fico em pé no unico muro que sobreviveu do desaparecimento da catedral romana eclesiastica biblica.

C'est vrai, je l'ai l'entendu l'autre soir,tard,a la télé pendant que je faisais la vaisselle. Une grosse émission d'information sur les photographes de presse, avec de grands journalistes qui pétrissent l'actualité au quotidien comme d'autres font du pain tous les jours ,avec de la farine et de l'eau.
J'ai revu mon ancien patron,H H, quand j'étais a l'agence Sygma rue Reaumur, et d'anciens confrères de Gamma,ceux du tout début avant qu'on quitte les locaux de la rue Auguste Vacquerie ou les photos de Gilles et son Mai 68 accrochées sur les murs montraient qu'ici, le Leica et le Nikon étaient aussi des armes de poing,pouvant être mortelle, tant pour le pouvoir en place que pour celui qui les manipulaient.
Mais Caron ,malgré la crise, ton nom restera un fleuron dans la profession, et suscitera d'autres vocation qui marqueront la mémoire collective de l'humanité. 

12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 09:18
photo guy capdeville           Détail du vitrail de l'église de St Orens Pouy Petit: portrait de l'évêque Santo Orentius qui en l'an 412 a sauvé Toulouse du pillage des Wisigoths

photo guy capdeville Détail du vitrail de l'église de St Orens Pouy Petit: portrait de l'évêque Santo Orentius qui en l'an 412 a sauvé Toulouse du pillage des Wisigoths

La petite gazette de St Orens. Lumiére et beauté

 

La disparition soudaine de Christophe, à 48 ans, a endeuillé toute la commune.

 

Je l'ai connu gamin, c'était mon voisin depuis mon arrivée dans les murs de ce village en 1965. Je l'ai vu grandir, devenir adulte et fonder un foyer

Il avait choisi de rentrer dans l'armée, dans la fleur de l'age, où il a fait une brillante carriére et servi son régiment des atolls du Pacifique, aux glaces du pole en passant par l'Afganistan et d'autres pays ou il faut du courage pour y travailler et y vivre.

Il était toujours de bonne humeur et lorsqu'on se croisait dans la rue principale, moi revenant du Venezuela, de Madagascar ou d'ailleurs et lui en permission de bien plus loin, c'était toujours un vrai bonheur que de se retrouver dans ce nid de vielles pierres, hors d'age, pour rire et évoquer les miséres du monde à l'exterieur de notre enceinte fortifiée du XIII siécle.

Son bel espoir était de revenir vivre au village auprés de sa famille et de ses amis de toujours, dans la maison en pierre qui l'attendait pour une paisible retraite.

Ce rêve c'est arrêté net pour lui et a choqué tous les habitants du village. A 48 ans, une crise cardiaque l'a foudroyé durant un entrainement sportif de routine dans sa garnison.

Nous compatissons tous à la peine et la douleur de cette épreuve pour son épouse et toute sa famille. Une grande tristesse flotte dans les rues de Saint Orens.

Notre village, dans sa longue histoire, a connu de nombreuses tragédies. Espérons qu'il nous procurera encore un peu de sérénité et de convivialité pour continuer à y vivre dans le calme et le silence. Repose en paix Christophe, tu seras toujours à nos côtés, dans les murs de ce village hors d'âge.

UNE AVENTURE D'ASTERIX LE GAULOIS - Le Cadeau de César- Il y a bien longtemps....

UNE AVENTURE D'ASTERIX LE GAULOIS - Le Cadeau de César- Il y a bien longtemps....

La petite gazette de St Orens. Lumiére et beauté
La petite gazette de St Orens. Lumiére et beauté
La petite gazette de St Orens. Lumiére et beauté
Pour connaître toute l'histoire, qui dure, faut lire les textes de GOSCINNY et les dessins de UDERZO chez Dargaud
Pour connaître toute l'histoire, qui dure, faut lire les textes de GOSCINNY et les dessins de UDERZO chez Dargaud

Pour connaître toute l'histoire, qui dure, faut lire les textes de GOSCINNY et les dessins de UDERZO chez Dargaud

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier et ce sera mon dernier bénévolat
  • Contact

Recherche

Pages