Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 08:40
RIO, un goût de revanche finale

guy capdeville, désert de Uyuni vers Chipaya photo Nicky Hébrard

Je n'ai jamais oublié ce jour de Juillet où mon pied droit a quitté le sol brésilien; l'autre était déjà sur la marche de l'escalier qui nous conduisait dans l'avion. Je me souviens d'avoir serré les dents et juré de revenir au pays où notre fils était né.

J'étais déporté, contraint et forcé par les autorités du consulat qui m'avaient confisqué mon passeport lorsque je m'étais présenté à l'ambassade de Sao Paulo pour y déclarer sa naissance. Cela faisait trois ans que j'étais recherché pour insoumission au service militaire et cette fois ils ne me laisseraient pas m'échapper.

C'était la fin d'une formidable aventure, une longue marche du Canada au Chili avec sac à dos et appareil photo pour tout viatique. Nous avions traversé des jungles, des déserts et des savanes de pays d'Amérique latine où il n'y avait pas de frontières, hors des routes et des sentiers battus. J'avais construit une maison dans un coin de forêt vierge du Alto da Serra, sans un clou, avec du bois, de la terre et du chaume, à la machette uniquement, et de temps en temps je vendais des photos au Jornal da Tarde pour acheter des couches ainsi que du lait Gloria pour notre nourrisson. On était au Brésil pour y rester.

Le consul de France m'avait laissé le choix: ou devenir apatride ou bien signer un acte de soumission et passer devant un tribunal militaire pour avoir droit à un nouveau passeport. J'ai choisi le retour, sachant qu'à mon arrivée à Orly, je serais fait prisonnier sans même pouvoir revoir mes parents après toutes ces années d'absence.

Mais aujourd'hui, quarante ans plus tard, je reviens au point de départ pour y voir ma famille avec mes deux petits enfants qui sont allés vivre à RIO; seulement eux, dés qu'ils sortent de l'avion, ils sont brésiliens et pour toujours.

Donc, peu importe le résultat du mondial de foot au Maracana, j'ai gagné la partie, le match de ma vie.

Partager cet article

Repost 0
Guy Capdeville - dans bresil
commenter cet article

commentaires

maléna 25/07/2014 20:06

super la photo! j'ai trouvé ton article très émouvant et je me souviendrai surment de ces phrases quand il me faudra décrire a mes enfants a quel point je te trouver aussi génial que loufoque!

guycap 25/07/2014 22:13

Je suis émerveillé par ton intelligence et ta lucidité si bien exprimée par ta façon d'écrire. Ton commentaire va très loin et me remplit de bonheur mais aussi de satisfaction, celle de n'avoir pas fait tout ça pour rien. Je suis heureux, merci ma chérie

elZa 22/07/2014 14:36

Et quel beau match !
Bisous Guy
C'était chouette votre visite, vraiment
Portez-vous bien
elZa

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages