Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 18:31

hausse de la TVA

 

Hausse de la TVA, enfin une bonne nouvelle

TVA (photo d'illustration). | Max PPP

Quel courage ce gouvernement; s'ils osent faire passer la taxe sur la valeur ajoutée à plus de 25% sur tout ce qui ce vend ou s'achéte dans notre hexagone, je vote pour eux. (Pour le moment, le gouvernement envisagerait de "créer un taux intermédiaire de TVA, entre les 5,5 % et 19,6 %", rapporte Le Monde).

Imaginez le pactole au quotidien pour l'état, qui doit payer les chomeurs, les invalides, les nouveaux nés enfin leurs parents, les vieux et tous les économiquements faibles. Plus de problème pour soutenir un peuple victime de la crise, qui n'arrive plus à se nourrir convenablement à s'éduquer efficacement à partir en vacances ou à la retraite suffisament tôt, à imaginer un avenir pour ses enfants, et dont le seul espoir est d'appartenir à une nation forte pourvue de moyens renouvelables pour redistribuer les richesses acquises grâce à des impôts identiques pour tout un chacun, enfin ceux qui ont les moyens d'acheter ou de vendre.

Je veux simplement dire que plus la TVA sera importante et plus le nombre d'achats ou d'acheteurs seront petits, car ce sera trop cher. Plus question de s'approprier des produits ou des biens de consomation jetables qui ne sont pas faits pour durer mais pour faire plaisir au moment de leur acquisition. On réfléchira à deux fois avant d'en payer le prix et ce sera peut-être un retour et une recherche de la qualité et ce en quoi elle consiste, vers du durable et non du consommable. On s'inquiétera de savoir ce qui est mieux ou moins bien.

Si l'état est riche, il pourra subventionner les produits de premiére nécessité à l'alimentation, à la santé, à l'éducation pour qu'ils soient accessibles par le plus grand nombre sans difficulté. Aux sénateurs de dire s'il faut favoriser tel ou tel article, le pain ou le dentifrice.

Mais surtout on dira sans crainte, comme mon garagiste ce matin: "vous payez avec ou sans TVA". Il faudra avoir du liquide, de l'argent vrai qui passera de main en main, sans intermédiaire, comme certains riches aujourd'hui ou comme les Suisses qui n'utilisent pas les chéques; mais par contre les banques, les assurances, les compagnies pétrolières et les tenants de la grande distribution paieront avec nous la Tva et du coup on les verra venir de loin, avec leurs pubs alléchantes ou leurs offres d'abonnement pour 24 mois pleines de cet impôt, juste et équitable si l'état est digne de sa gestion, mais tous les citoyens voudront éviter la contribution.

hausse de la TVA

 

Hausse de la TVA, enfin une bonne nouvelle

 

Quel courage ce gouvernement; s'ils osent faire passer la taxe sur la valeur ajoutée à plus de 25% sur tout ce qui ce vend ou s'achéte dans notre hexagone, je vote pour eux. (Pour le moment, le gouvernement envisagerait de "créer un taux intermédiaire de TVA, entre les 5,5 % et 19,6 %", rapporte Le Monde).

Imaginez le pactole au quotidien pour l'état, qui doit payer les chomeurs, les invalides, les nouveaux nés enfin leurs parents, les vieux et tous les économiquements faibles. Plus de problème pour soutenir un peuple victime de la crise, qui n'arrive plus à se nourrir convenablement à s'éduquer efficacement à partir en vacances ou à la retraite suffisament tôt, à imaginer un avenir pour ses enfants, et dont le seul espoir est d'appartenir à une nation forte pourvue de moyens renouvelables pour redistribuer les richesses acquises grâce à des impôts identiques pour tout un chacun, enfin ceux qui ont les moyens d'acheter ou de vendre.

Je veux simplement dire que plus la TVA sera importante et plus le nombre d'achats ou d'acheteurs seront petits, car ce sera trop cher. Plus question de s'approprier des produits ou des biens de consomation jetables qui ne sont pas faits pour durer mais pour faire plaisir au moment de leur acquisition. On réfléchira à deux fois avant d'en payer le prix et ce sera peut-être un retour et une recherche de la qualité et ce en quoi elle consiste, vers du durable et non du consommable. On s'inquiétera de savoir ce qui est mieux ou moins bien.

Si l'état est riche, il pourra subventionner les produits de premiére nécessité à l'alimentation, à la santé, à l'éducation pour qu'ils soient accessibles par le plus grand nombre sans difficulté. Aux sénateurs de dire s'il faut favoriser tel ou tel article, le pain ou le dentifrice.

Mais surtout on dira sans crainte, comme mon garagiste ce matin: "vous payez avec ou sans TVA". Il faudra avoir du liquide, de l'argent vrai qui passera de main en main, sans intermédiaire, comme certains riches aujourd'hui ou comme les Suisses qui n'utilisent pas les chéques; mais par contre les banques, les assurances, les compagnies pétrolières et les tenants de la grande distribution paieront avec nous la Tva et du coup on les verra venir de loin, avec leurs pubs alléchantes ou leurs offres d'abonnement pour 24 mois pleines de cet impôt, juste et équitable si l'état est digne de sa gestion, mais tous les citoyens voudront éviter la contribution.
  •                             

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages