Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:17

  

Aprés plusieurs mois d'enquête, souvent trés controversée, la vérité est connue sur l'origine du choléra en Haïti: c'est bien des soldats de la Minustha qui ont infecté un cours d'eau par leurs déjections, on peut dire aussi leurs cacas, provoquant une épidémie qui a tué 5500 personnes.
Ici, il ne s'agit pas d'un concombre tueur ou d'une bactérie mortelle sortie du super marché qui affole toute la communauté européenne et ruine en quelques jours une filiére alimentaire à coups de millions d'euros avec quelques victimes hospitalisées et une dizaine de décés, mais d'une organisation internationale qui dispose de moyens colossaux pour gérer des problémes planétaires de l'humanité toute entiére,avec des milliers de fonctionnaires aux salaires mirobolants, dont les bureaux et véhicules ne fonctionnent qu'à l'air conditionné, même dans les régions les plus défavorisées, et qui emploient ou plûtot embrigadent avec des uniformes bleus des pauvres jeunes hommes au chômage, issus de pays misérable, pour un solde dérisoire, et qui sont chargés d'aider des populations dans le désarroi.


Ils arrivent dans de beaux camions et s'installent comme ils veulent pour accomplir leur mission: sauver des vies.
Le probléme est qu'ils viennent aussi défequer chez l'habitant et que leur hiérarchie n'a pas prévu la fosse sceptique commune; ils sont plutôt des fossoyeurs
Elle, elle préfére en rire plutôt qu'en pleurer malgré tous les morts environnants, habituée au jour le jour, comme tous les êtres vivants du secteur, face à ce tohu-bohu; car au moins cela lui rapporte quelques dollars, ainsi qu'à son jeune frére qui lave d'un chiffon crasseux les poussiéres du commando car blanc rutilant du chef de mission de l'ONU, pour un pourboire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nicky 16/08/2011 19:39


C'est un point de vue, heureusement sans l'odeur...!
Malheureusement assez tragique en vérité pour la population Haïtienne qui n'en finit pas de devoir se "démerder" au quotidien face aux fatalités, et malgré tout avec un courage qui la fait regarder
devant plutôt que dans le rétroviseur.


Guy Capdeville 06/07/2011 16:59


Je précise que la censure est venue de la rédaction du Post.fr qui l'a retiré de sa publication quelques minutes aprés mon envoi. j'ai du justifier mes sources auprés du médiateur et faire une
réclamation pour le voir reapparaitre entiérement dans Les post soit 5 heures plus tard


Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages