Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 21:40


Perché la haut, à prés de 4000 mètres d'altitude, son exploitation n'est pas ordinaire.
Déjà, lorsque vous arrivez à l'aéroport de la capitale, La Paz, c'est comme atterrir au sommet du Mont Blanc. Le manque d'oxygène provoque chez certains des malaises bien connus: le "soroche". Il suffit de prendre une infusion de feuilles de coca et vous serez dans l'ambiance.
Mais tout dépend des personnes que vous allez rencontrer: bolivien de la ville ou de la campagne, métis ou indien.

                                                                   photo guy capdeville- La Paz-1970
                                                                           
Mais riches et pauvres savent que l'avenir de leur pays dépend de leur "Pachamama" et s'ils obtenaient un accès a la côte Pacifique,le futur serait assuré pour tous.
Leur président Evo Morales se bat pour cette conquête,mais fera-t-il l'unanimité aux prochaines élections? Les paris sont engagés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages