Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 07:36
Ce sera pour la Saint Jean

Ce sera pour la Saint Jean

Repost 0
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 08:14
Une majorité d'américains a choisi son président pour laquelle l'humanité et la vie sur terre a commencé il y a 6000 ans

Une majorité d'américains a choisi son président pour laquelle l'humanité et la vie sur terre a commencé il y a 6000 ans

  TROIS RACES RÈUNIES POUR UNE MÊME LOI: LE DOLLAR ROI

L'Amérique aux vrais américains: les ricains de toujours.                                                              " C'était vrai, ce qu'il m'expliquait qu'on prenait n'importe qui chez Ford. Il n'avait pas menti.. A poil qu'on nous a mis pour commencer, bien entendu..." Vous êtes bien mal foutu, qu'a constaté l'infirmier en me regardant d'abord, mais ça ne fait rien."...."Pour ce que vous ferez ici, ça n'a pas d'importance comment vous êtes foutu! m'a rassuré le médecin examinateur, tout de suite.
-Tant mieux que j'ai répondu moi, mais vos savez, monsieur, j'ai de l'instruction et même j'ai entrepris autrefois des études médicales...
Du coup, il m'a regardé avec un sale oeil...
"ça ne vous servira à rien vos études, mon garçon! Vous n'êtes pas venu ici pour penser, mais pour faire ls gestes qu'on vous commandera d'exécuter... Nous n'avons pas besoin d'imaginatifs dans notre usine. C'est de chimpanzés dont nous avons besoin... Un conseil encore. Ne nous parlez plus jamais de votre intelligence! On pensera pour vous mon ami! Tenez-vous-le pour dit." Voyage au bout de la nuit Céline 1952

Repost 0
Guy Capdeville - dans amérique
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 09:24

Bientôt vingt ans ont passe  depuis que Le Florida avait organise cette premiere tournee en France. On espere tous que tu pourras revenir chanter dans le Gers, un beau jour a Marciac.  BON ANNIVERSAIRE Mariene

Repost 0
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 20:57

Déjà les premières vagues annoncent une prochaine montée des eaux: les affiches annonçant l'événement ont été arrachées du panneau d'affichage de la Mairie à l'entrée du village. Surement par quelqu’un qui ne sait pas nager. On pourrait lui fournir une bouée de sauvetage, s'il se manifeste.

Repost 0
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 11:22

Guy Capdeville Cela fait beaucoup de bien de relire ça, ce matin. Énormément, après une si "petite" photo. Les Andes j'y suis passé et j'y ai vécu à plus de quatre mille mètres. Comment vivre là? Qui peut accepter de rester et résister à de telles températures. Prés de cinquante degrés d'amplitude thermique entre le jour et la nuit; mais moins d'une heure suffit pour transformer le corps en glace dans le froid nocturne. Et pourtant des hommes et des femmes, des enfants vivent là. Ils sont des Aymaras et ceux qui restent le plus haut font parti des Chipayas. Ils nous ont accueilli car on est arrivé à pied après une semaine de marche. Peu de vieux dans cette dernière tribu perdue du fond de l'altiplano andin. A leur contact j'ai appris que parfois ils faisaient des fêtes, en fait des réunions, où certains chantaient, mâchaient de la coca ou buvaient de l'alcool. Je me souviens de ces bidons peints en violet, du carburant éthylique. Enfin de soirée, certains rentraient chez eux mais n'y arrivaient pas. Titubant, ils tombaient par terre et on les retrouvait au matin raide mort " Asi muerren los indios" m'a t'on dit Le fait est, je crois qu'ils ont disparu aujourd'hui. Quant au pilote de l'aéropostale, un surhomme, je crois qu'il n'aurait pas survécu s'il avait eu une gourde d'alcool à bord. Contrairement à ce que croient les Suisses avec leurs chiens d'avalanche et leurs colliers avec un petit tonneau. Merci Alain Keler

                                                                                                          photo guy capdeville 1970 Bolivie Chipayas

Question d'actualité : combien de téléphone portable avez-vous acheté depuis que vous l'avez adopte? 1-2-5-10 ? Peu importe,a chaque fois,vous avez eu, avec votre portable,une batterie au lithium. Et ce petit morceau de métal rare vient surement de Bolivie. Ce pays possède 50% des réserves mondiales. Le précieux minerais se trouve dans l'altiplano a 4000m d'altitude,au Sud du lac Popo,sur la laguna de Coipasa.

 

Ce désert de sel, plat et gelé la nuit,que de rares pluies inondent sur des centaines de kilomètre carré en quelques heures, avec des températures diurnes de +25° et nocturnes de -15°, sans arbres ni végétaux sauf ceux qui peuvent pousser sous terre,des plantes racines, est le territoire des Chipayas. Depuis des milliers d'années, ils sont quelques centaines a vivre,hommes femmes enfants vieillards,dans des maisons rondes type igloo, faites de parpaings de terre et de sel, avec un toit coupole fait de chaume cousu qui doit résister à des vents de plus de 100km/h.

 

Ils parlent une langue différente de leur voisin proche, Quetchua ou Aymara,et sont fiers de leur différence qui suscite méfiance et crainte. A l'époque, pour les approcher, nous avons marché plus d'une semaine à travers ce désert brulant et gelé,vers la frontière chilienne a l'ouest, sans route ni repère, aucun hameau ou village pour bivouaquer. Seule la marche pouvait nous sauver.

 

Guy capdeville en route vers le lithium. Photo Nicky H.

 

 

Heureusement notre endurance était forgée par plusieurs années de marche, du Canada au Pérou, avec sac a dos et appareil photo, et quand les Chipayas nous ont vu arriver, ils nous ont accueilli avec des rires des enfants, propose de la soupe de quinoa avec de la viande séchée de flamand rose, et nous offrirent un lit en terre crue couvert de peaux d'alpaca et de laine de vicugna pour dormir au chaud.

 

Maintenant,ces Chipayas, avec ce trésor sous leur pied, vont-ils être riche,avec des 4/4 , des hélicoptères et des casinos,ou vont-ils disparaitre?

 

P.S: Le lithium sert aussi pour soigner la dépression en neurologie.

Repost 0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 19:31

    Te revoir en photo c'est revivre toute une époque, quand t'étais le roi de Cacha Pregos, BABALOU.

Tu ne passais pas inaperçu avec tes cent trente kilos et ta générosité aussi grande que le million que tu avais gagné au Loto.

Ta maison, achetée cash, entre la route et la mangrove,à l'entrée du village de pêcheurs, était un coin de paradis que tu avais transformé en mini Club Med, construisant cinq bungalows pour recevoir des touristes. Et beaucoup sont venus et revenus, ravis des petits déjeuners copieux et des balades en saveiro.

Tu nous racontais des histoires fantastiques et tu savais aller au bout de tes rêves, et toujours en payer le juste prix. Même les plus fous comme l'autre qui voulait avoir "un bordel à Macau".

Tu nous a quitté, rongé par la gangrène, mais le Brésil, où tu as rencontré ta femme qui t'as donné une fille, n'oubliera pas tout ce que tu as fait pour améliorer la vie de Cacha Pregos

    

9/03/2015

La discothèque "La tuilerie" à Villeneuve-Minervois

"Les orchestres de bals n'arrivaient pas à reconstituer le son que le microsillon donnait lorsqu'il était projeté et amplifié à travers des enceintes", confie Jean Ségui avec un brin de nostalgie dans la voix. La grande aventure des discothèques Carcassonnaises allait donc être lancée depuis un petit village du Minervois. Certes, il y a avait le Vip's de Pierre Pavanetto au-dessus du café Continental à Carcassonne avec Pif (Daniel Lacube) aux platines, mais on y trouvait autant de place que des sardines dans une boite de Saupiquet.

La tuilerie 1972-1992.jpg

Le dandy latin du Minervois voit grand, très grand... Avec son cousin, il achète puis retape en 1971 une ancienne tuilerie fermée depuis 1918, sur la route entre Villegly et Caunes-Minervois. Avec ses mille entrées payantes à 10 francs, c'est la plus importante de l'ouest audois. Elle emploie jusqu'à onze personnes..I

Faudrait aussi raconter l'histoire du Tarzan; ce voilier de collection que t'as restauré et fait naviguer en Méditerrannée. Avec ton copain François, tu partais en mer pour pêcher "le gros".

Repost 0
Guy Capdeville - dans bresil
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 10:49

Heureusement ce n'est pas vivre entre béton et bitume

photo guy capdeville
photo guy capdeville

photo guy capdeville

Être châtelain, Monsieur le Baron comme dit mon voisin communiste, est une charge immanente difficile à gérer au quotidien dans un village fortifié du XIII° siècle, restauré XVI° par le seigneur de Cassagnet, qui suscite diverse réactions et attitudes, chez les habitants de la commune mais surtout des autorités locales, surprenantes pour ne pas dire burlesques.

Cette promiscuité obligée à l'intérieur des murs de l'enceinte médiévale est accentuée par le partage de l'édifice en deux parties, publique et privée... ( à suivre...)

Mais le vieux château, qui s'en souvient.

A l'époque, en 1980, le dernier propriétaire de la partie privée du château a voulu la donner à la mairie; elle a refusée car il y avait trop de travaux pour agrandir le terrain de pétanque sur la place . Idem avec un autre habitant du village, Marcel B. qui lui aussi pensait que cette ruine ne pouvait pas être aménager sans d'énormes frais.

J'ai eu la chance de connaître l'architecte des Beaux Arts qui travaillait sur un premier projet de sauvetage de l'abbaye de Flaran; il m'a expliqué ce qu'il fallait faire pour tenter de sauver l'édifice. Un énorme chantier, avec échafaudage intérieur, extérieur, de bas en haut pour couler un chainage à mi-hauteur dans l’épaisseur des murs; mais ce travail exécuté ne donnait pas la garantie du succès de l'opération de sauvetage de l'immeuble. Il fallait attendre quelques années et placer des témoins de rupture de charge pour savoir s'il tenait debout.

Aujourd'hui le château est sauvé. Depuis le XIII° siècle, il aura subit deux restaurations importantes . En 1575 par le seigneur de Cassagnet et en 1985 par mes soins. Il est reparti pour 400 ans de vie. Mais personne sur la commune ne m'a jamais félicité pour le travail effectué et surtout pas ceux qui rêvent de devenir aussi châtelain .

Repost 0
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 15:45
MA PREMIERE TRAVERSEE EN NAGEANT- de Cacha Pregos au continent, juste en face

Vue d'avion, on ne me voit pas mais j'ai bien traversée ce bras de mer de droite à gauche en haut de la photo

Fallait bien qu'un jour je la fasse cette nage de trois kms jusqu'au continent en face; j'avais besoin d'un accompagnateur pour cette tentative un peu folle, à mon age. Elle était là pour m'encourager dans le bâteau de Wanderley, en cette journée de la femme mais celle qui m'a le plus soutenu c'est la déesse de la mer, Yemanja toujours là.

Fallait bien qu'un jour je la fasse cette nage de trois kms jusqu'au continent en face; j'avais besoin d'un accompagnateur pour cette tentative un peu folle, à mon age. Elle était là pour m'encourager dans le bâteau de Wanderley, en cette journée de la femme mais celle qui m'a le plus soutenu c'est la déesse de la mer, Yemanja toujours là.

ça parait loin et en plus y a du courant, de gauche à droite car c'est la marée montante; personne ne m'a encouragé, plutôt dissuadé, mais je l'ai fait en moin d'une heure, super

ça parait loin et en plus y a du courant, de gauche à droite car c'est la marée montante; personne ne m'a encouragé, plutôt dissuadé, mais je l'ai fait en moin d'une heure, super

Repost 0
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 18:50
De nouveau la plage, mais ici c'est surtout l'eau plus que le sable: une marée qui monte et qui descend toutes les six heures. En choisissant le bon moment, on nage dans le sens du courant, et sans trop d'efforts on voit défiler tout Cacha Pregos derriére les cocotiers du bord de mer.

De nouveau la plage, mais ici c'est surtout l'eau plus que le sable: une marée qui monte et qui descend toutes les six heures. En choisissant le bon moment, on nage dans le sens du courant, et sans trop d'efforts on voit défiler tout Cacha Pregos derriére les cocotiers du bord de mer.

 Il n'y a personne, pas de bruit non plus, rien à acheter, rien à voir; vivement que je revienne en ville dans le béton et le bitume car ici on s'ennuie vite; sinon nager, il n'y à rien à faire, même pas regarder la télé.

Il n'y a personne, pas de bruit non plus, rien à acheter, rien à voir; vivement que je revienne en ville dans le béton et le bitume car ici on s'ennuie vite; sinon nager, il n'y à rien à faire, même pas regarder la télé.

Repost 0
Guy Capdeville - dans bresil
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 12:14

Aujourd'hui les photos sont numériques; elles sont faites et transmises avec des bytes.

Quand je faisais référence aux photos non retouchées c'était avec l'argentique; il fallait acheter une pellicule, choisir son appareil photo avec manivelle et opter pour une optique, 35mm, 50mm ou 125mm de focale. Cela voulait dire qu'avant d'appuyer sur le déclancheur il fallait être à la bonne place pour prendre la photo. On devait aussi choisir l'instant car il n'était pas question de gacher de la pellicule.

Les négatifs passaient au labo et les tirages reproduisaient ce que le photographe avait choisi de mettre dans la "boîte": c'était des photos non retouchées

Maintenant toutes les photos sont retouchées ne serait-ce que par le choix de l'appareil de choisir une focale ou une mise au point; ensuite les recadrages sont instantanés et à la portée de tous.

Donc les photos non retouchées sont le savoir faire d'un ancien métier qui 'existe plus, comme cocher ou maréchal ferrant

Repost 0

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages