Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 21:23
Il a fallu d'abord arriver au Brésil, à Rio. Ce fut laborieux pour tout vider de la maison française de Seysses et faire les cartons pour remplir un container qui partirait par bâteau lui aussi jusqu'à Rio de Janeiro.

Il a fallu d'abord arriver au Brésil, à Rio. Ce fut laborieux pour tout vider de la maison française de Seysses et faire les cartons pour remplir un container qui partirait par bâteau lui aussi jusqu'à Rio de Janeiro.

De la fenêtre du nouvel appartement à Laranjeira, on voyait le Christ

Dans ce nouveau pays c'était évident qu'il y avait des pauvres et des trés riches

Dans ce nouveau pays c'était évident qu'il y avait des pauvres et des trés riches

Sur les traces du grand pére à Bahia

Mais le Christ Rédempteur mettait tous les brésiliens d'accord sur la protection divine, importé du Portugal depuis le XVI siècle,  pour construire un nouveau pays; et GDF Suez avait un rôle important a joué dans son programme de développement énergétique

Les vacances scolaires données par le lycée français ont permis d'aller jusqu'à Bahia

Les vacances scolaires données par le lycée français ont permis d'aller jusqu'à Bahia

Au bout de l'île d'Itaparica, à Cacha Pregos
Au bout de l'île d'Itaparica, à Cacha Pregos

Au bout de l'île d'Itaparica, à Cacha Pregos

Ce ne fera que 27 ans plus tard que le petits fils viendra mettre ses pieds sur la plage du Porto da Barra, à l'entrée de la Baie de Tous les Saints, au même endroit où les premiers navigateurs portugais ont débarqué au début du XVI° siècle et où le Brésil m'a ouvert ses bras en 1987 avec mes VINGT MILLES dollars en liquide dans le slip pour ouvrir une carrière de granit sur les berges du Paragua à Joa Amaro

Une formidable aventure qui se perpétue, chaque fois que je reviens au Grande Hotel da Barra et cette dernière fois avec mes petits enfants. Une grande joie de tout recommencer pour une autre vie à Salvador de Bahia.

Avec toujours tant de choses à découvrir

Avec toujours tant de choses à découvrir

même un nouveau mode de transport,et aussi de la musique, avec des tambours
même un nouveau mode de transport,et aussi de la musique, avec des tambours
même un nouveau mode de transport,et aussi de la musique, avec des tambours

même un nouveau mode de transport,et aussi de la musique, avec des tambours

Sur les traces du grand pére à Bahia

      C'est aussi mon pays, et il le restera

Malgré qu'il a fallu rentrer en France, vite: à la Dorade

Malgré qu'il a fallu rentrer en France, vite: à la Dorade

Partager cet article

Repost 0
Guy Capdeville - dans Brésil
commenter cet article

commentaires

De Santana 03/04/2017 21:33

Comme le temps passe...

guycap 03/04/2017 21:46

Bien sûr que la terre continue et n'arretes pas de tourner autour du soleil, tout le temps et toujours et qu'un jour nous ne serons plus du voyage. Mais notre vie est faite de moments plus ou moins marquant pour chacun de nous, et cela ne dépend pas d'une horloge ou d'un compteur des années. C'est un tout dont on peut séparer des morceaux mais en fait qui reste homogéne, qui a une histoire, une raison d'ëtre, c'est notre existence à nous, celle qui nous remplit; elle a juste un commencement et une fin, elle est intemporelle et unique. C'est notre vie

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages