Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 11:44

LES "SANS TOIT" DU SUD OUEST DE BAHIA

Un groupe de soixante personnes s´est installé sur un terrain privé de 20000 mètres carrés dans le périmètre urbain de Vitoria da Conquista, une ville de trois cents mille habitants. Depuis trois jours, ils campent sous des abris de fortune en branchage, film plastic et bout de ficelle pour garder un espace délimité au sol par des jalons et des cordes qui matérialisent les fondations de leur future maison.

photos guy capdeville

Ils font partie du groupement national des "sans-toit" qui, comme les"sans-terre" à la campagne, se chargent d'occuper les terrains désoccupés. Le mouvement est bien connu pour ses coups de force dans l'occupation de fermes improductives ou couvertes de dette, mais celui qui envahit comme ici des mètres carrés constructibles dans des villes en pleine croissance, a surpris tout le monde

S'ils sont là dans trois semaines, la partie est gagnée pour eux. Ils vont faire des murs en brique et personne ne pourra plus les déloger.

Dans trois mois, s'ils ont un compteur d'eau et d'électricité, ils seront propriétaires.

Depuis 1492 l´histoire continue..Au Brésil depuis l´époque des <capitanias>, ces immenses territoires qui partaient depuis la plage oú le capitaine de la caravelle avait accosté, étaient limités au nord et au sud par l´embouchure d´un  fleuve mais pas de frontiére á l´ouest vers ces terres inconnues peuplées de légendes et de cités d´or

.Et le roi du Portugal mettait son sceau sur un document qui n´avait ni queue ni tête. Aujourd´hui plus de la moitié des titres de propriétés de la zone urbaine de Salvador sont illégaux

Repost 0
Guy Capdeville - dans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages