Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 09:08
CE N'EST QUE TROIS PLAN de TOMATE mais ILS PRODUISENT DES DIZAINES de KILO

CE N'EST QUE TROIS PLAN de TOMATE mais ILS PRODUISENT DES DIZAINES de KILO

Contrairement à la culture dite biologique, le système JARDHIDRO produit des légumes hors-sol, sur une terrasse, un balcon, un toit ou le long d'une façade, dans un désert ou une navette spatiale. C'est la culture hydroponique.

Ici dans trois pots de quinze litres remplis de perlite, trois pieds de tomates greffées sont arrosées par un goutte à goutte de solution nutritive; en l'occurrence  un engrais bio de GHE bio Sevia.

La production a commencé, j'aurais des tomates à portée de ma cuisine pour les préparer en salade ou cuites, jusqu'à l'hiver

Une belle croissance jusqu'à ce jour (19/9/2017) mais les bouquets avec plusieurs fleurs, souvent une dizaine avec trois ou quatre grappes, n'arrivent pas à porter des fruits.

Une belle croissance jusqu'à ce jour (19/9/2017) mais les bouquets avec plusieurs fleurs, souvent une dizaine avec trois ou quatre grappes, n'arrivent pas à porter des fruits.

La nouaison est problématique. Serait-ce un probléme d'oligo élément, de solution nutritive ou de pollenisation? Effectivement nous n'avons plus d'insectes, ou si peu sur la terrasse.

La nouaison est problématique. Serait-ce un probléme d'oligo élément, de solution nutritive ou de pollenisation? Effectivement nous n'avons plus d'insectes, ou si peu sur la terrasse.

Repost 0
Guy Capdeville - dans jardhidro
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 17:04
L'HYDROPONIE en marche avec mon JARDHIDRO-Anagé Bahia

On l'a souvent dans notre assiette ces légumes produits de l'agriculture hydroponique surtout lorsqu'on mange des tomates mais peu de consommateurs le savent.

Depuis que des agronomes français ont établi les besoins nutritionnels des plantes au début du XX° siécle il est possible de faire pousser des végétaux hors-sol, dans des stations orbitales, le long des murs, sur des toits, dans des armoires ou dans des serres au milieu du désert. Ce fut dans le désert libyen en 1980 que j'ai pratiqué la culture hydroponique pour faire pousser les premiéres tomates à Tobrouk

Cette fois ce fut dans la "catinga" du sud de l'état Bahia, au bord du lac d'Anagé que j'ai monté un autre Jardhidro. Comme toujours il faut commencer par une analyse de l'eau qui va être utilisée pour faire une irrigation goutte à goutte des cultures: il s'agit de fertirrigation c'est à dire que chaque plante reçoit la quantité d'eau nécessaire à sa croissance avec les sels minéraux et les oligos éléments dont elle est à besoin pour produire ses fruits porte graine.

Mon système peut s'implanter partout ou on le souhaite du moment qu'il ya de l'eau, même en petite quantitè, car il fonctionne par simple gravitè et n'a pas besoin d'électricité. Pour le substrat qui permet aux racines de se développer j'ai utilisé la "paille" du café, ce résidu du séchage des grains que l'on jette ici.

Sur ce terrain difficile d'accès, nous avons vécu plus de deux mois, isolé du monde extérieur avec juste un portable qui parfois donnait des nouvelles épouvantables de tous ceux qui vivent dans le béton et le bitume. Pauvres gens ils sont vraiment à plaindre mais si un jour ils en arrivaient à avoir faim je saurais leur donner, pour pas cher, quelque nourriture produite sans aucun pesticide

 

Repost 0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 12:15
Produzir tomate sem agrotoxicos em todo lugar o otras hortaliças, ja e posivel com o sistema JARDHIDRO. com

Produzir tomate sem agrotoxicos em todo lugar o otras hortaliças, ja e posivel com o sistema JARDHIDRO. com

Repost 0
Guy Capdeville - dans jardhidro
commenter cet article

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages