Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 18:17

Difficile à voir pour certains

    Blanche Rouge Noire mais toutes trois américaines. foto G. Capdeville- Lima 1969

Blanche Rouge Noire mais toutes trois américaines. foto G. Capdeville- Lima 1969

 " La diversité des cultures humaines est derrière nous, autour de nous et devant nous. La seule exigence que nous puissions faire valoir à son endroit  ( créatrice pour chaque individu des devoirs correspondants) est qu'elle se réalise sous des formes dont chacune soit une contribution à la plus grande générosité des autres." C. Lévi-Strauss  Race et Histoire.

Y a du boulot mais la route reste ouverte

Repost 0
Guy Capdeville - dans société
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 08:42
SURTOUT NE VOUS PRIVEZ PAS DE MARCHER

SURTOUT NE VOUS PRIVEZ PAS DE MARCHER

Avec ce sac sur mon dos je suis allé du Canada au Chili en trois années (1968-1971)

Durant notre permanence Dimanche dernier au Pont de Lartigue, une des étapes du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, ou selon l'une des étymologies du Campus Stellae-champs des étoiles, j'ai pu rencontrer de nouveau des marcheurs.

Durant notre permanence Dimanche dernier au Pont de Lartigue, une des étapes du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, ou selon l'une des étymologies du Campus Stellae-champs des étoiles, j'ai pu rencontrer de nouveau des marcheurs.

Mettre un pied devant l'autre et choisir l'emplacement précis pour le poser est un acte de liberté appliquée sans cesse renouvelé. Cela vous permet d'aller loin et au fil du temps qui passe vous réalisez que le monde vous appartient.

"A mesure que la transformations s'opère, on devient à la fois complétement étranger à ce que l'on était avant et prêt à rencontrer les autres" J.P Rufin- Immortelle randonnée.

 Tous les marcheurs savent que l'on besoin de très peu de chose pour vivre sur le chemin de notre existence terrestre, sinon de sa liberté pour rester En Marche.

 

Repost 0
Guy Capdeville - dans société
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 20:20
Et je vais avoir 500 000 ennemis si je leur dis que 711 euros par mois, c'est trop. Enfin pour moi, c'est ce que je reçois. Et si vous voulez que je vous explique comment je vis avec, sept mois en France et cinq mois au Brésil, demandez le moi, je vous ferais la compta au centime prés. Et vous saurez comment vivre toujours en été; hélas, il faut commencer trés jeune.

Et je vais avoir 500 000 ennemis si je leur dis que 711 euros par mois, c'est trop. Enfin pour moi, c'est ce que je reçois. Et si vous voulez que je vous explique comment je vis avec, sept mois en France et cinq mois au Brésil, demandez le moi, je vous ferais la compta au centime prés. Et vous saurez comment vivre toujours en été; hélas, il faut commencer trés jeune.

Repost 0
Guy Capdeville - dans société
commenter cet article
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 10:20
Verdun Gaza

Tant qu'il y aura des hommes ils aimeront ça

Verdun Gaza
Verdun Gaza
Verdun Gaza
Repost 0
Guy Capdeville - dans société
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 21:33

video guy capdeville Il va trop lentement et ça finit mal. Je l'avais connu à Teofilo Otoni et sa nonchalance m'a décontenancé. Mais plus tard je me suis habitué et nous sommes devenus amis.

Dire qu'il y a des gens qui veulent aller vite, et en meurent

Repost 0
Guy Capdeville - dans société
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 16:35

L'agriculture avec du gasoil pour que l'agriculteur avec du crédit puisse rembourser ses outils de travail, seul, avec son tracteur ; chacun pour soi et les cours à la bourse des céréales pour tous.

L'agriculteur moderne, préfére être seul.      photo guy capdeville

L'agriculteur moderne, préfére être seul. photo guy capdeville

Repost 0
Guy Capdeville - dans société
commenter cet article

Présentation

  • : photojournalisme
  • photojournalisme
  • : photographe de presse fut mon premier métier
  • Contact

Recherche

Pages