Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 10:49

Par Nicky Hébrard

Lorsque le Brésil a encaissé le 1er but allemand, la seleçao a été comme une vitre qui reçoit un shoot: elle a volé en éclats!

Depuis le début de la compétition trop de tension, rendue extrême par l'absence du capitaine et surtout de Neymar le butteur vedette, a sous-tendu cette équipe formée de joueurs disséminés dans toute l'Europe durant l'année et subitement réunis sur le sol natal.

Plus que défendre les couleurs d'un peuple qui nait le ballon au bout du pied, au delà du foot, c'est toutes les attentes de 200 millions de brésiliens auxquelles il fallait répondre impérativement.

L'équipe a dû endossé une tension palpable dans le pays bien avant le début de la compétition et où le Mondial a revêtu une dimension politique.

Après ce premier but démolisseur, des lors impossible de retrouver une cohésion, une contenance, et l'équipe allemande s'en est donné à coeur joie, aux limites de l'indescence avec ses 7 buts marqués, inconsciente de l'humiliation infligée à tout un peuple.

De la compassion pour les joueurs de la seleçao, de la dignité et non de la colère pour le peuple brésilien, voilà ce qu'il faut souhaiter pour le Brésil....

Le Brésil face à la défaite

Partager cet article

Repost 0
Nicky Hébrard - dans Brésil
commenter cet article

commentaires